Caractéristiques Architecturales et Structurelles – Pont 25 Avril

Le pont suspendu proposé par l’United States Steel Export Company a fait l’objet, dès son adjudication, d’un énorme travail entrepris par des techniciens nationaux et des adjudicataires en vue de définir les critères auxquels l’ouvrage doit répondre.

Le côté esthétique était également une priorité de premier ordre. Des simulations et des photos montages ont été réalisées en vue d’étudier l’intégration de l’ouvrage dans le paysage. Une dizaine de couleurs furent donc essayées, la discussion a impliqué des artistes et des critiques de l’art. Le choix a été fait pour le rouge-orangé qui s’intègre harmonieusement dans le cadre général. La volumétrie a fait également l’objet de plusieurs études afin de répondre le mieux aux paramètres structurels et constructifs et aux données topographiques. Avec son image finale, le pont se présente aujourd’hui comme un élément enrichissant du paysage et comme une icône dans la ville de Lisbonne.

 

La poutre de rigidité

La poutre principale est continue, en acier et d’une longueur de 2277.64m. Sa largeur est de 21m et sa hauteur de 10,65m. Elle est soutenue par des tours de 190.47m de haut, des câbles et des suspentes. Le tablier routier s’appuie sur la face supérieure de cette poutre et est composé de 6 voies de circulation. Quant à la double voie ferrée, elle fut installée, en un deuxième temps, sur la partie inférieure de la cette même poutre.

La continuité de la poutre aidait à la fois à réduire, à la fois,  les déformations engendrées par le passage des véhicules et les coûts de construction. Les parties les plus sollicitées ont été fabriquées en acier spécial T-1 dont la limite d’élasticité est de l’ordre de 7030Kg/cm2.

D’un autre côté, parce que la longueur importante peut favoriser des dilatations et contractions, sous l’effet des changements de température par exemple, il était nécessaire de recourir à un système de joints capable d’amortir les éventuels changements.

Le viaduc de Alcântara

A la première proposition présenté par l’adjudicataire, qui consistait à réaliser une structure métallique pour cette partie de l’ouvrage, on préféra une structure en béton. Les piliers du viaduc étaient construits en béton armé et le tablier en béton précontraint. Ce dernier supporte une structure métallique pour recevoir la voie ferrée.

Les piliers, dont l’hauteur atteint 10m, on été construits en utilisant des moules à coulisses permettant une exécution rapide. A son tour, le tablier fut construit par section de 3.65m en utilisant des coffrages suspendus qu’on déplaçait à mesure que les travaux avançaient. On est parvenu, ainsi à obtenir un viaduc peu encombrant dans un contexte urbain caractérisé par l’importance de ses activités et la densité de sa population.

Les tours principales et leurs fondations

Implantées à près d’un demi kilomètre des berges du fleuve, les tours principales sont séparées, l’une de l’autre, par une distance de  1013m. Leurs fondations sont métalliques et construites en plein fleuve accrochant une couche basaltique située à 92.5m de profondeur, sous une importante couverture de sable (30m) et de graviers (30m) en plus de la couche d’eau épaisse de 32,5m.

Les piliers de rives

La réalisation de ces fondations a nécessité un système de caissons ouverts. Il s’agit de moules métalliques perdus fabriquées en premier temps sur le rivage et ancrés par la suite, dans le lit du fleuve, au fur et à mesure qu’on les remplit de béton. Afin de faciliter leur enfoncement dans le matériel géologique de surface, ces structures ont été dotées d’une forme tranchante au niveau de leur partie inférieure.

Les piliers métalliques situés du côté de la rive sud reposent sur des fondations en béton armé de 57m de profondeur et sont encastrés de 1.7m dans la couche basaltique. Le pilier de la rive nord est également construit en béton armé et constitue un appui, à la fois, pour le pont suspendu et le viaduc de Alcântara. Des câbles y sont intégrés et la profondeur des fondations n’est pas constante (de 7 à 34m) vu que la nature du sol est très variable.

Les câbles porteurs

La poutre de rigidité est suspende à  deux grands câbles fixés aux tours et piliers cités précédemment. Chaque câble fait 58.6cm de diamètre et est constitué de 11248 fils en acier galvanisé dont chacun est de 5mm d’épaisseur. Ces câbles ont été fabriqué sur place au moyen d’un principe simple consistant dans le va et vient entre les deux rives.

 

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s