Jean Camille Formigé

 

Jean Camille Formigé est un architecte français né au Bouscat, Gironde, en 1845, et mort à Montfermeil, Seine-Saint-Denis, en 1926.

Formé à l’école des Arts décoratifs, puis à l’école des Beaux-Arts, il devient architecte en 1871 en  connaissant ses premiers succès comme collaborateur de Ballu et Deperthes, les architectes de l’Hôtel de ville de Paris, dont il poursuivra l’oeuvre. Très vite reconnu par ses pairs, il devient archéologue, puis urbaniste. Entouré des plus grands artistes de son époque: Garnier, Eiffel, Rodin, Laurens, Formigé réintroduit de manière magistrale la couleur, technique, l’ornement, dans une architecture toujours adaptée aux nouveaux programmes. On le consulte dans toutes les grandes occasions: des grands concours d’édifices publics, aux aménagements urbains de la ville de Paris.

Parmi ses œuvres les plus importantes, doivent être mentionnées:

  • Le square de la Basilique du Sacré Coeur où, avec l’aide de Léopold Bévière, il établit un grand projet de jardin en pente, aboutissant par des rampes et des emmarchements simplement disposés, d’abord à un grand château d’eau, puis à l’esplanade qui précède la Basilique.
  • La Galerie des Gobelins qu’il reconstruit. C’est un bâtiment de style IIIe République, orné de quatre cariatides par Jean-Antoine Injalbert et un bas-relief par Paul Landowski.
  • Les Serres d’Auteuil et l’organisation générale des jardins. Edifiées en 1898, ces magnifiques constructions de verre et de métal au ton bleuté s’élèvent avec majesté dans un paysage enchanteur. L’une d’entre elles, l’élégant Pavillon des azalées, bénéficie d’une structure, d’une acoustique, et d’un équipement adaptés aux concerts. On voit à l’extérieur une fontaine ornée du haut-relief en pierre de la Scène bachique de Jules Dalou. Le mur de soutènement des terrasses est orné de 14 mascarons en fonte galvanisée réalisés par Auguste Rodin.
  • Le Cimetière du Père-Lachaise avec le crématorium et surtout, le columbarium qui par son aspect extérieur rappelle Saint-Pierre de Rome alors que son fronton professe des valeurs libertaires et franc-maçonnes. Un péristyle enclot un cloître rectangulaire. Il y a deux niveaux de galeries. Vitraux et riches mosaïques décorent l’édifice. Il accueille 26 000 niches. L’ensemble, dont la création commence en 1886, n’est achevé qu’en 1908.

Il participa aussi à l’aménagement extérieur du métro de Paris lors de sa construction, en particulier, les dessertes et la décoration de deux viaducs : le viaduc de Passy (Bir-Hakeim),  Pont-viaduc à deux niveaux construit en 1903-1904 par Louis Biette mais dont les travaux de décoration (ornements sculptés en fonte) furent confiés à Jean Camille Formigé et exécutés par Florian Kulikowski, et également le Viaduc d’Austerlitz, conçu par Louis Biette avec les décorations de Formigé réalisée après par le sculpteur Gustave Michel.

En 1889, il célèbre le triomphe de l’âge du fer, avec les grands palais des Beaux-Arts et des Arts Libéraux dressés pour l’Exposition Universelle. Ceux-ci se caractérisent par leur polychromie présente à travers les céramiques, les peintures des armatures de fer où se déploie le célèbre « bleu Formigé».

Cet artiste très prolixe, d’inspiration classique, précurseur de l’Art Nouveau, ne cherche pas à se démarquer de son temps. Au contraire, son œuvre constitue un étonnante synthèse des courants en vigueur, et fait de lui un des plus brillants représentants de son époque.

 Bibliographie

  •  Annier, Olivier, Jean-Camille Formigé, architecte de la fin du XIXe siècle, Université de Versailles/St Quentin-en-Yvelines (thèse soutenue le 16 décembre 2004 sous la direction de François Loyer ladhraus). 

 Site Web

 www.wikipidia.it

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s